Une page d'histoire

La première installation de gicleurs automatiques remonte à 1852 dans les filatures de la Nouvelle-Angleterre, mais nécessitait toutefois une certaine intervention humaine pour ouvrir les valves d’approvisionnement en eau. En 1874, Henry S. Parmalee installe le premier système entièrement automatique dans son usine de pianos du Connecticut. En 1881, Frederick Grinnell améliore le gicleur développé par Parmelee et obtient un brevet. La marque de gicleurs Grinnell est d’ailleurs toujours commercialisée aujourd’hui.

Dans la foulée de l’efficacité reconnue des systèmes de gicleurs automatiques, leur implantation connaît un essor considérable partout en Amérique du Nord. Au Québec, la Corporation des Maîtres Entrepreneurs en Installations Contre l’Incendie est constituée en 1964.

Notre mission

La mission de la CMEICI est de regrouper les entrepreneurs en protection contre les incendies du Québec afin de leur indiquer les exigences des lois, de déterminer, de maintenir et, le cas échéant, d’améliorer les normes d’exercice du métier, mais aussi de réglementer la conduite professionnelle de ses membres et de favoriser leurs intérêts communs.

DÉTERMINER, Maintenir et, le cas échéant, améliorer les normes d’exercice du métier.

C’est pourquoi que la CMEICI a le devoir de protéger l’identité d’un métier hautement spécialisé et demande à ses membres de veiller à l’application des normes les plus élevées dans la conception et l’installation des systèmes de protection contre les incendies.

À cet effet, la CMEICI travaille de concert avec d’autres intervenants pertinents tels que l’Ordre des ingénieurs du Québec, la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), la Commission de la construction du Québec (CCQ), le Regroupement des corporations et associations d’entrepreneurs spécialisés de l’industrie de la construction du Québec (RCAESICQ), entre autres. Ceci dans le but avoué d’éviter toute perte de vie et de limiter les dommages matériels en cas d’incendie là où les Québécois travaillent, vivent et jouent.

Dernières Publications

Taux horaires suggérés

Nouvelles

La corporation suggère d'utiliser les taux horaires suivants à compter du 31 mai 2017 pour l'exécution des travaux: (suite…)

Révision des métier par la CCQ

Dossiers

En 2015, la Commission de la Construction du Québec (CCQ) amorçait un processus de consultation et de révision des juridictions des métiers dans le but de changer les définitions de certains métiers. À l’heure actuelle, ce processus de consultation et de révision des métiers se poursuit. La phase 3 des consultations est en cours. En...
Lire la suite

Coalition contre les retards de paiement dans la construction – ACTION PAIEMENT

Le Front commun regroupe plusieurs organismes qui œuvrent dans l’industrie de la construction et qui souhaitent l’adoption de nouvelles mesures législatives sur le paiement rapide des entrepreneurs de l’industrie de la construction au Québec. Le Front commun veut présenter aux instances gouvernementales un projet clés en main visant l’adoption de ces nouvelles mesures législatives. La...
Lire la suite

Dossiers